Entreprises et marchés

Meilleures performances
pour les immeubles verts

Séverine WILSON | 7 avril 2011 |

Jean Carassus, professeur à l’École des Ponts ParisTech. Photo : La RPF.
Dans une enquête demandée par le CTSB, Jean Carassus dresse le bilan de la certification NF Bâtiments tertiaires démarche HQE en exploitation.

« Les immeubles verts tiennent-ils leurs promesses ? » C'est le thème d'une étude commanditée par le CTSB et sa filiale certification Certivea, et réalisée par Jean Carassus, professeur à l’École des Ponts ParisTech, à travers les premiers retours d’expérience des bâtiments de bureaux certifiés*. Première réponse : les immeubles de bureaux certifiés auraient en moyenne des performances réelles supérieures aux immeubles non certifiés. Néanmoins, ils présentent parfois des performances réelles inférieures aux performances conventionnelles. On identifie trois causes à ce décalage : différence de l’utilisation par les occupants avec les prévisions conventionnelles (température intérieure et durée d’occupation), difficultés de gestion et de pilotage de l’installation technique, inadaptation de certains choix de programmation, conception ou réalisation de l’immeuble.

Seon l’étude, on assiste à un mouvement allant vers la mesure des performances environnementales réelles des immeubles. Autre enseignement, le lien entre performances environnementales et valeur immobilière est probable. L’enquête indique que la certification HQE Exploitation, dans laquelle l’utilisateur est impliqué, met en place les bases d’une coopération inédite entre propriétaire/gestionnaire, utilisateur et exploitant. Jean Carassus montre également que la conception doit considérer la qualité d’usage comme la caractéristique première d’un immeuble de bureaux « vert ». La conception doit aussi intégrer de façon opérationnelle la dimension exploitation et maintenance.

 

(*) Rappelons que Certivea a lancé en septembre 2009 la certification NF Bâtiments tertiaires démarche HQE en exploitation. Aujourd’hui, on compte 29 opérations certifiées et une cinquantaine en cours.

Recommandations pour les professionnels

En conclusion de son étude, Jean Carassus préconise onze recommandations à suivre. Elles sont destinées aux professionnels de la construction et de l'immobilier, ainsi qu'aux certificateurs.

- Mettre en place un dispositif d’observation des consommations réelles des immeubles.

- Mettre en avant 6 indicateurs mesurables : énergie non renouvelable, CO2, eau, déchets, qualité de l’air, distance aux transports en commun en site propre.

- Diffuser massivement la certification HQE Exploitation.

- Mettre en priorité dans la conception des immeubles la qualité d’usage, le confort et le bien-être des occupants : température, ventilation, acoustique et qualité de l’air.

- Intégrer dans la conception la future exploitation maintenance de l’immeuble.

- Assurer la qualité environnementale intrinsèque de l’immeuble en allant jusqu’à une garantie de performance conventionnelle, attestée par une tierce partie et confortée par un assureur.

- Articuler la certification HQE Exploitation avec l’annexe environnementale au bail.

- Articuler la certification HQE Exploitation et les contrats énergétiques basés sur la performance.

- Mettre en place des accords tripartites de performance environnementale entre propriétaire/gestionnaire, utilisateur et exploitant.

- Intégrer des modes de rémunération des intervenants en fonction de la performance.

- Intégrer la performance énergie-environnement-santé dans l’évaluation de la valeur des immeubles.



PARTAGER

imprimer partager par mail

Pour approfondir

  • Les immeubles verts tiennent-ils leurs promesses ?

    Voici une synthèse de l'étude demandée par le CSTB à Jean Carassus, professeur à l’École des Ponts ParisTech. Elle dresse le bilan de la certification NF Bâtiments tertiaires démarche HQE en ...

Informations

Newsletter

3 fois par mois, recevez toute l'info de votre secteur : actualités, nouveaux services et produits, événements…

Je m'inscris

Archives

Dossiers de la rédaction

Produits et Services

Sélections thématiques

  • 18 septembre 2012

    Les nominés aux Grands Prix du Froid

    Sur les 33 innovations présentées, 17 ont été retenues par le Jury d'experts des Grands Prix du Froid. C'est désormais à vous, acteur du froid, d'élire les produits et les installations les plus innovantes. La Rpf, co-organisatrice de ...