Entreprises et marchés

A 100 ans, le groupe Cesbron déborde d'énergie...

Pierre LE MERCIER | 19 avril 2011 |

La salle de conférence est abritée dans un "oeuf" parfait. Photo : La RPF.
A l'occasion de l'inauguration de son nouveau siège social à énergie positive, Jacques-Antoine Cesbron, président du groupe éponyme, a décrit le devenir de cette entreprise familiale centenaire.

L’inauguration officielle du nouveau siège social du groupe Cesbron à la périphérie d’Angers en ce début d’avril a coïncidé avec la commémoration de son centenaire. A l’occasion de ce double événement majeur, Jacques-Antoine Cesbron, président du groupe, a rendu hommage à son grand-père Fabien, fondateur de l’entreprise angevine en 1911 et Jacques, son père, à qui il a succédé. Après s’être développé à partir du froid industriel et commercial, le groupe se positionne aujourd’hui comme un fournisseur de solutions globales de services dans les domaines frigorifiques, thermiques et énergétiques. Fort d’un réseau de 57 agences dans l’Hexagone qui réalise 110 millions d’euros de chiffre d’affaires, le groupe Cesbron, avec ses 770 collaborateurs, revendique le titre de « premier acteur français indépendant dans les domaines de la maîtrise énergétique».

 

Diversification aussi vers les particuliers

C’est à partir de 2007 que l’entreprise s’est véritablement diversifiée. Elle a lancé alors une activité de services avec les offres Optienergie (maintenance prédictive) et Ofelie (expertise globale) puis une activité de e-commerce à partir de son site www.frigomarket.fr, dédié à la vente de petits équipements frigorifiques. A la même époque, dans le cadre de son plan à cinq ans « 2008 – 2013 »,  elle aborde avec Géosolec une activité BtoC dans le domaine des ENR pour l’habitat. A  l’horizon 2015, l’ambition du groupe est de renforcer son maillage territorial via 65 agences pour réaliser, avec 900 salariés, un volume d’affaires de 166 millions euros. « Ce développement s’appuiera sur une croissance externe prudente en privilégiant une bonne intégration », selon Jean-Pierre Merle, directeur général du groupe. Associé au capital de l’entreprise, il en détient aujourd’hui 5 % avec 25 autres cadres dirigeants.

A l’occasion de l’inauguration du nouveau siège social conçu comme une véritable vitrine de son expertise en matière d’ENR, les invités ont pu aussi découvrir les multiples facettes, parfois atypiques, de son savoir-faire. C’est le cas de l’Ecolab, simulateur de climats pour la recherche sur les écosystèmes mis au point en partenariat avec plusieurs laboratoires scientifiques (CNRS, ENS, Cemagref…).

Un siège social à énergie positive

En tant que bâtiment à énergie positive (Bepos), le siège social produit plus d’énergie qu’il n’en consomme (avec un surplus prévu de 8 783 kW/an). Il se présente à ce titre comme le deuxième bâtiment tertiaire du genre en France. Réalisé suivant une démarche HQE, le bâtiment de 2 900 m2 a été conçu pour consommer 34 kWh/m2.an soit en-deçà des préconisations de la RT 2012 qui sont de 50 kWh/m2.an.  



PARTAGER

imprimer partager par mail

Informations

Newsletter

3 fois par mois, recevez toute l'info de votre secteur : actualités, nouveaux services et produits, événements…

Je m'inscris

Archives

Dossiers de la rédaction

Produits et Services

Sélections thématiques

  • 18 septembre 2012

    Les nominés aux Grands Prix du Froid

    Sur les 33 innovations présentées, 17 ont été retenues par le Jury d'experts des Grands Prix du Froid. C'est désormais à vous, acteur du froid, d'élire les produits et les installations les plus innovantes. La Rpf, co-organisatrice de ...