Réglementation

Les CEE comme leviers d'affaires

Séverine WILSON | 19 mai 2011 |

«Comment les entreprises peuvent-elles bénéficier des CEE ?» était le thème de la réunion du 17 mai à Brest. Photo : La RPF.
En diminuant le temps de retour sur investissement d'un projet, les Certificats d'économies d'énergie constituent des leviers de développement pour les travaux destinés à améliorer l'efficacité énergétique des installations frigorifiques.

Avec la seconde période du dispositif et la création de nouvelles fiches d'opérations standardisées, les possibilités ouvertes par les Certificats d'économies d'énergie (CEE) pour dynamiser l'activité se sont accrues dans le domaine du froid. C'est ce qu'a rappelé Frédéric Bazantay, directeur du Pôle Cristal, lors d'une réunion sur les CEE qui s'est déroulée le 17 mai à Brest. Organisée par la CCI, le Pôle Cristal et l'ATEE, cette manifestation a rassemblé pouvoirs publics (la DREAL), industriels, bureaux d'études et un obligé (EDF). Les nouvelles fiches permettent de traiter les principales pistes d'économies d'énergie mobilisables pour améliorer la performance d'une installation de froid industriel. « Il s'agit d'une réelle opportunité de diminuer le temps de retour des travaux destinés à accroître l'efficacité énergétique », ajoute le directeur. Au total, huit fiches « industrie » (lire encadré) s'appliquent aux installations frigorifiques. Il existe aussi une dizaine de fiches des catégories « bâtiment » et « agriculture », qui s'adressent à la grande distribution (exemples : rideaux de nuit sur meubles frigorifiques verticaux en froid positif, installation frigorifique négative de type cascade utilisant du CO2).

Mode de calcul simple

« Il s'avère que les fiches permettent de calculer assez aisément les CEE », ajoute Frédéric Bazantay. Il faut appliquer un coefficient multiplicateur à la puissance moteur (en kW). Par exemple, pour la fiche concernant le système de variation électronique de vitesse sur un moteur asynchrone (IND-UT-02), on retient un coefficient de 9 800 (pour une puissance inférieure à 630 kW) que l'on multiplie à la puissance nominale absorbée du compresseur soit 250 kW. Résultat : on peut générer 2 450 000 kWh cumac correspondant à une valeur de 7 350 euros si l'on se base sur un tarif de 0,30 euro. Si le mode de calcul est relativement simple, il convient néanmoins de réaliser une étude préalable pour la mise en oeuvre des modifications et de vérifier les conditions de délivrance des CEE.

Le froid représente une part non négligeable des consommations d'électricité en particulier dans l'industrie agroalimentaire. Aussi, le potentiel de kWh cumac à valoriser est important. « La prise en compte récente des compresseurs frigorifiques dans certaines fiches renforce ce potentiel », ajoute Frédéric Bazantay. « De plus, les fabricants d'équipements ont intégré les CEE dans leur approche commerciale. »

8 fiches « industrie » pour les installations frigorifiques

IND-UT-01 : Moteur haut rendement EFF1

IND-UT-02 : Système de variation électronique de vitesse sur un moteur asynchrone (*)

IND-UT-12 : Moteur haut rendement IE2

IND-UT-13 : Condenseur frigorifique à haute efficacité

IND-UT-14 : Moto-variateur synchrone à aimants permanents

IND-UT-15 : Régulation d'un groupe de production de froid permettant d'avoir une basse pression flottante

IND-UT-16 : Régulation d'un groupe de production de froid permettant d'avoir une haute pression flottante

IND-UT-17 : Récupération de chaleur sur groupe de production de froid

(*) À noter que, sur la 1re période, cette fiche a représenté 4 % des CEE délivrés, sachant que l'industrie compte pour 15 % du total des certificats. Cette proportion a grimpé à 17 % pour le début de la 2e période (de janvier à fin mars 2011).



PARTAGER

imprimer partager par mail

Pour approfondir

Informations

Newsletter

3 fois par mois, recevez toute l'info de votre secteur : actualités, nouveaux services et produits, événements…

Je m'inscris

Archives

Dossiers de la rédaction

Produits et Services

Sélections thématiques

  • 18 septembre 2012

    Les nominés aux Grands Prix du Froid

    Sur les 33 innovations présentées, 17 ont été retenues par le Jury d'experts des Grands Prix du Froid. C'est désormais à vous, acteur du froid, d'élire les produits et les installations les plus innovantes. La Rpf, co-organisatrice de ...