Profession

L'UECF fait le point sur les fluides

Séverine WILSON | 29 septembre 2011 |

Nicolas Vincent, responsable technique de l'UECF, a rappelé les grandes lignes de la réglementation fluides. Photo : La RPF.
Lors de son congrès annuel, l'Union des entreprises de génie climatique et énergétique de France (UECF/FFB) a consacré l'un de ses ateliers aux matériels pour la manipulation des fluides frigorigènes.

« Les matériels pour la manipulation des fluides frigorigènes » était le thème d'un des ateliers de travail de l'Union des entreprises de génie climatique et énergétique de France (UECF/FFB), qui tenait son congrès annuel à Biarritz les 23 et 24 septembre. L'occasion de faire le point sur la réglementation relative aux fluides frigorigènes. Nicolas Vincent, responsable technique de l'UECF, en a redonné les grandes lignes. Il a notamment insisté auprès des entrepreneurs sur le fait que l'installation était bien concernée par la réglementation, et pas seulement la mise en service. Les professionnels présents, essentiellement actifs en climatisation et pompes à chaleur, ont fait part de leurs problèmes concernant l'outillage. Des artisans confient ne pas avoir les moyens de s'offrir les meilleurs matériels et travaillent avec des appareils plutôt bas-de-gamme. Certaines stations de récupération ne purgent pas. Les têtes des détecteurs de fuite doivent être changées trop souvent. Globalement, les entreprises rencontrent des difficultés par rapport au contrôle des détecteurs par les organismes agréés. Le Costic conseille d'acheter un appareil de contrôle avec une fuite étalonée. L'UECF propose d'envisager la rédaction d'une procédure de contrôle des détecteurs et de voir avec les fabricants la manière de mettre en place un SAV.

Une plate-forme pour les CEE

En marge du congrès de l'UECF, qui soutient la démarche, l'ONAES (Observatoire national des analyses économiques et statistiques) a annoncé la mise en place d'une plate-forme pour les Certificats d'économies d'énergie (CEE). « Nous avions besoin d'un système fiable et impartial d'observation, de comparaison et d'information », explique Jean-François Marty, président de l'UECF. Le rôle de la plate-forme est de donner une visibilité aux offres des obligés tout en les clarifiant. Elle s'adresse aux entreprises (plate-forme travaux réno) et aux particuliers (plate-forme décobricoréno). Seuls les obligés paient un abonnement pour pouvoir exposer leurs offres sur le portail. Un comité paritaire, constitué de représentants de l'Etat, des entreprises, des obligés, des banques et assurances et des maîtres d'ouvrage, veillera que chaque acteur respecte son rôle.

Une box « devis » permet à l'entreprise d'intégrer les calculs des CEE de façon automatique. L'entrepreneur doit s'inscrire pour avoir accès à la plate-forme, ouverte à tous, sur laquelle il disposera d'un espace personnel. Le but ultime est de faire baisser le coût de financement des travaux. L'entreprise doit pouvoir directement savoir à quel obligé faire appel lorsqu'elle fait son offre aux clients. Le dispositif complet sera opérationnel mi-novembre. 



PARTAGER

imprimer partager par mail

Informations

Newsletter

3 fois par mois, recevez toute l'info de votre secteur : actualités, nouveaux services et produits, événements…

Je m'inscris

Archives

Dossiers de la rédaction

Produits et Services

Sélections thématiques

  • 18 septembre 2012

    Les nominés aux Grands Prix du Froid

    Sur les 33 innovations présentées, 17 ont été retenues par le Jury d'experts des Grands Prix du Froid. C'est désormais à vous, acteur du froid, d'élire les produits et les installations les plus innovantes. La Rpf, co-organisatrice de ...