Profession

L'avenir des métiers du froid
fait débat

Séverine WILSON | 10 novembre 2011 |

La rédaction de La RPF a accueilli des experts des métiers du froid pour débattre du futur de la profession. Photo : La RPF.
Pour la sortie de son numéro 1000 fin novembre, la RPF a organisé une table ronde, le 24 octobre, sur l'avenir des métiers du froid.

Dans le cadre d'une table ronde organisée dans ses locaux le 24 octobre, la rédaction de La Revue Pratique du Froid a interrogé installateurs, fabricants et distributeurs sur : « Quel avenir pour les métiers du froid à l’horizon 2020-2025 ? ». Jean-Luc Carré, qui dirige la société SDJ Froid (43 personnes), et Laurent Meykuchel, directeur général délégué d’Axima Réfrigération (GDF Suez), représentaient les installateurs. Jean-Michel Degoulet, en charge de Lu-Ve Contardo France (fabricant italien d'échangeurs), et Philippe Weber, qui chapeaute l’activité réfrigération de Danfoss, parlaient au nom des fabricants. Diego Lopez, président de la GFF, était la voix des distributeurs. Paul Rivet de la société de conseils AF Consulting participait au titre des bureaux d'études. Tous ont apporté des éléments de réponse à quatre principales questions (lire encadré ci-dessous). Retrouvez le compte-rendu complet de la table ronde dans le numéro 1000 de La Revue Pratique du Froid (sortie fin novembre).

Ce qu'il faut retenir...

• Comment seront les entreprises et les dirigeants de demain ?

La réglementation et les changements technologiques obligeront les entreprises à prendre un tournant important, quelle que soit leur taille. Les plus petites devront se fédérer davantage et apprendre à partager les compétences.

Quelles évolutions attendre pour les équipements ?

On assistera à une généralisation des fluides naturels. Les produits répondront aux enjeux d'efficacité énergétique et la régulation sera primordiale.

Quels marchés seront les plus porteurs ?

La réfrigération est un marché mature qui augmente grâce aux contraintes légales et technologiques (changements de fluides). Les installateurs resteront sur leur cœur de métier de la réfrigération et trouveront des opportunités dans son optimisation. La réglementation thermique 2012 permettra de créer des marchés d’opportunité intéressants, comme celui de l’eau chaude sanitaire thermodynamique.

Quels profils seront les plus recherchés ?

La profession est obligée de se prendre en main : installateurs, distributeurs et fabricants doivent former leur personnel, et privilégier l'apprentissage. Il faudra des spécialistes capables de régler et de mettre au point l’installation. Les savoir-faire devront être au niveau de l’installation mais surtout de l’exploitation et de la maintenance.



PARTAGER

imprimer partager par mail

Informations

Newsletter

3 fois par mois, recevez toute l'info de votre secteur : actualités, nouveaux services et produits, événements…

Je m'inscris

Archives

Dossiers de la rédaction

Produits et Services

Sélections thématiques

  • 18 septembre 2012

    Les nominés aux Grands Prix du Froid

    Sur les 33 innovations présentées, 17 ont été retenues par le Jury d'experts des Grands Prix du Froid. C'est désormais à vous, acteur du froid, d'élire les produits et les installations les plus innovantes. La Rpf, co-organisatrice de ...