Formation

MaxP délivre l’aptitude à ses étudiants de BTS

Pierre LE MERCIER | 5 juillet 2012 |

Le lycée Maximilien Perret à Alfortville s’est organisé, avec le soutien du Gefen, pour que les étudiants de BTS sortent dès cette année avec l’attestation d’aptitude. Il est prévu d’étendre cette mesure dès l’an prochain pour les Bac professionnels.

La nouvelle ne pourra que ravir les professionnels. Sans parler des jeunes qui pourront ainsi être directement opérationnels une fois diplômés. Alors que les étudiants du BTS FEE (Option C) du Lycée Maximilien Perret à Alfortville attendent les résultats de leur examen  final, tous sont déjà titulaires de l’attestation d’aptitude. L’établissement a en effet pris la décision et trouvé les moyens de leur faire passer ce précieux sésame au cours de leur scolarité. Les 17 étudiants concernés par cette mesure ont pu passer leur attestation (catégorie I) au Gefen. Le Groupement d’établissement de formation à l’énergie, intégré au Lycée MAxP, est en effet un organisme certifié par SGS pour délivrer cette attestation.  Maintenant, comme l’explique Rémi Lunet, proviseur du lycée, la volonté est de permettre aux bacheliers qui sortiront en 2013 de pouvoir aussi en bénéficier. Ce qui implique de trouver la bonne organisation pédagogique et de dégager les financements appropriés. Le proviseur souhaite d’ailleurs mettre ce sujet à l’ordre du jour auprès des services académiques.

MaxP, en pleine dynamique avec une nouvelle direction qui inscrit son action sur le long terme, prévoit la création d’une licence professionnelle en froid, si possible pour la rentrée 2014. Cela répondrait aux vœux des professionnels et des étudiants dans une région où l’offre en la matière est restreinte. Ce nouveau cursus supérieur compléterait en outre le choix proposé par Max P en tant que Lycée des métiers. 

Enfin, parmi les évolutions possibles, l’établissement réfléchit à la création d’un bac pro en mode classe européenne (donc bilingue) sans avoir déterminé quelle activité serait concernée (froid, chauffage…). Ce qui est sûr, c’est qu’en BTS des cours de froid ont déjà été délivrés en anglais. Les étudiants auront ainsi moins peur de l’appréhender dans un contexte professionnel, explique Eric Chemin, enseignant en froid. Histoire de se familiariser encore plus avec la langue de Shakespeare, les élèves ont ainsi pu visiter l’an dernier les installations Olympiques de Londres côté génie climatique (photo ci-dessous). 

 

 



PARTAGER

imprimer partager par mail

Plus de Photos

Informations

Newsletter

3 fois par mois, recevez toute l'info de votre secteur : actualités, nouveaux services et produits, événements…

Je m'inscris

Archives

Dossiers de la rédaction

Produits et Services

Sélections thématiques

  • 18 septembre 2012

    Les nominés aux Grands Prix du Froid

    Sur les 33 innovations présentées, 17 ont été retenues par le Jury d'experts des Grands Prix du Froid. C'est désormais à vous, acteur du froid, d'élire les produits et les installations les plus innovantes. La Rpf, co-organisatrice de ...