ACTUALITES

Les perspectives d’affaires dans le monde selon Chillventa

avec le service de presse du salon | 21 septembre 2012 |

Gabrielle Hannwacker, directrice des manifestations NürnbergMesse nous livre sa vision du marché en tant qu’organisateur de salons allemands.

Comment voyez-vous le marché du froid, de la climatisation et des pompes à chaleur en 2012, notamment dans le contexte de la situation économique actuelle ?

 

Gabrielle Hannwacker, directrice des manifestations NürnbergMesse :

« Nous dialoguons beaucoup avec nos exposants. En outre, nous bénéficions du soutien précieux de notre comité du salon qui regroupe d’éminents spécialistes. Il se compose de membres appartenant à des entreprises exposantes, à des associations professionnelles de ce secteur, à des universités et également de nombreux vulgarisateurs et experts. En tant qu’organisateur de salons d’envergure internationale, nous avons donc ainsi un très bon aperçu de la branche et de la situation économique dans le secteur du froid, de la climatisation et des pompes à chaleur au niveau européen et mondial.

Si l’on observe actuellement l’Europe dans la perspective américaine, japonaise ou chinoise, on pourrait avoir l’impression que les informations négatives concernant l’euro dominent et ceci est interprété comme une tendance économique générale en Europe. Cependant, l’Europe doit être considérée de manière différenciée.

Mais j’aimerais d’abord fournir un aperçu global. En ce qui concerne les climatiseurs, les chiffres des dernières années et les prévisions pour 2012 viennent d’être publiés. Par rapport à 2010 avec 88,7 millions d’appareils et 2011 avec 96,7 millions d’appareils, on prévoit pour 2012 une croissance à l’échelle mondiale qui permettra de dépasser les 100 millions d’appareils. La Chine contribue sans aucun doute pour la plus grande part à cette évolution mais, en Europe, on a également enregistré une hausse, le nombre d’appareils étant passé de 6,4 millions en 2010 à 7,2 millions en 2011. Pour 2012, on s’attend à des chiffres du même ordre. En Europe, certains pays souffrent non seulement de la crise de l’euro mais également de la situation économique difficile qui touche aussi sans aucun doute le marché de la climatisation et du froid. Cependant, les exposants sont également d’avis qu’il faut faire nettement la différence entre les différents marchés.

Les efforts entrepris pour augmenter l’efficience énergétique et réduire les émissions de CO2 de même que l’exigence, formulée en Allemagne par exemple, en vue de réduire chaque année les besoins énergétiques de
1,3 % dans les entreprises consommant beaucoup d’énergie annoncent une croissance pour la branche. On concentre actuellement l’attention sur la rénovation et l’optimisation. A cet égard, il ne faut pas négliger le besoin de pièces de rechange, pour les refroidisseurs par exemple.

L’évolution positive du nombre des exposants du Chillventa souligne nettement cette tendance. Nous sommes optimistes quant au développement du marché à moyen terme. »

 



PARTAGER

imprimer partager par mail

Consulter l'intégralité du dossier " Chillventa 2012 souffle le froid et le chaud "

Informations

Newsletter

3 fois par mois, recevez toute l'info de votre secteur : actualités, nouveaux services et produits, événements…

Je m'inscris

Archives

Dossiers de la rédaction

Produits et Services

Sélections thématiques

  • 18 septembre 2012

    Les nominés aux Grands Prix du Froid

    Sur les 33 innovations présentées, 17 ont été retenues par le Jury d'experts des Grands Prix du Froid. C'est désormais à vous, acteur du froid, d'élire les produits et les installations les plus innovantes. La Rpf, co-organisatrice de ...