ACTUALITES

Des développements portés par les évolutions réglementaires

Pierre LE MERCIER | 25 octobre 2012 |

Evidemment la performance énergétique et le respect de l’environnement sous-tendent toutes les innovations et nouveautés présentées sur le salon. Derrière ces thèmes génériques se dessinent cependant de grandes tendances à suivre de près…

C’est peu de dire que les nombreuses évolutions qui concernent actuellement les fluides frigorigènes influencent de près ou de loin toutes les innovations ou nouveautés du marché. Si en la matière le CO2 a prédominé les précédentes éditions de Chillventa, il apparaît aujourd’hui toujours aussi présent mais moins comme « objet « de curiosité que par le passé. Aujourd’hui, les hydrocarbures (HC) arrivent  sur le devant de la scène et certains compresseuristes n’hésitent pas à l’envisager comme  un fer de lance de leur croissance. Il faudra cependant encore attendre un certain de temps avant de voir cette tendance reprise en France au regard du manque de clarté de notre réglementation encadrant les HC… Dès à présent, les nouveaux HFC et les HFO sont aussi sous les feux de la rampe et sujets  à de nombreux  développements, même si les derniers suscitent encore certains questionnements. Ce qui manquait en revanche, ce sont les solutions de remplacement avec des fluides à faible GWP pour des groupes frigorifiques spécifiques dans certaines applications industrielles. Les fabricants dans leur ensemble se disent démunis dans ce domaine.

Du concret avant tout

Autre point marquant, la bonne santé des compresseurs semi-hermétiques dont la disparition avait été annoncée il y a quelques années de cela… La technologie est toujours bien là et s’invite même là on ne l’attendait pas.

Dans ce salon qui s’ancre dans un marché mondial où les règlementations sont très diverses, on voit aussi  de plus en plus d’aéroréfrigérants dotés d’un système d'aspersion destiné aux périodes de charges maximales.

Les systèmes de régulation pour optimiser la performance énergétique se taillent toujours la part belle.

On a pu remarquer une grande prudence dans la communication des fabricants qui se veulent avant tout très pragmatiques. La volonté est clairement d’exposer des équipements ou des solutions directement opérationnels. L’humeur n’était pas à monter  des prototypes ou des projets en cours de validation. Est-ce la volonté d’ancrer son image dans le concret ou la crainte d’une concurrence exacerbée en dévoilant trop tôt de futures innovations ? Autre constat, la concentration du secteur devient de plus en plus visible avec des groupes industriels dont le périmètre d’intervention se mesure à l’aune de la surface occupée par leur(s) stand(s)… Les plus en avance dans ce domaine préfèrent  d’ailleurs montrer des « solutions » rassemblées sous une marque ombrelle. C’est un autre signe de cette globalisation en marche.



PARTAGER

imprimer partager par mail

Consulter l'intégralité du dossier " Chillventa s’est tenu dans un bon climat d’affaires "

Informations

Newsletter

3 fois par mois, recevez toute l'info de votre secteur : actualités, nouveaux services et produits, événements…

Je m'inscris

Archives

Dossiers de la rédaction

Produits et Services

Sélections thématiques

  • 18 septembre 2012

    Les nominés aux Grands Prix du Froid

    Sur les 33 innovations présentées, 17 ont été retenues par le Jury d'experts des Grands Prix du Froid. C'est désormais à vous, acteur du froid, d'élire les produits et les installations les plus innovantes. La Rpf, co-organisatrice de ...