Réglementation

Extinction nocturne des bureaux et commerces après le 1er juillet

Elise KUNTZELMANN | 8 février 2013 |

En vigueur dès le 1er juillet, un texte réglementant l’éclairage nocturne des bâtiments non résidentiels devrait permettre d’économiser 2 TWh par an.

Un arrêté signé par la ministre de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie publié le 30 janvier dernier, va réglementer le fonctionnement des dispositifs d'éclairage des bâtiments non résidentiels. Ainsi, à compter du 1er juillet prochain, ces derniers devront être plongés dans l’obscurité entre 1 heure et 7 heures du matin. L’objectif étant de réduire l’empreinte de l’éclairage artificiel sur l’environnement nocturne. La disposition concerne l’éclairage intérieur émis vers l’extérieur des bâtiments non résidentiels (vitrines de commerces, bureaux, etc.) et l’éclairage des façades de ces mêmes bâtiments.

Concrètement, les conséquences du texte seront les suivantes :

- les éclairages intérieurs de locaux à usage professionnel devront être éteints une heure après la fin d’occupation ;

- les éclairages des façades des bâtiments seront éteints au plus tard à 1 heure du matin ;

- les éclairages des vitrines de magasins de commerce ou d’exposition seront éteints au plus tard à 1 heure du matin, ou une heure après la fin d’occupation des locaux si celle-ci intervient plus tardivement. Des dérogations seront possibles pour ce dernier point.

D’un point de vue économies d’énergie attendues, ces dernières sont estimées à 2 TWh par an par l’Ademe, ce qui équivaut à la consommation électrique annuelle d’environ 750 000 ménages. Le rejet annuel de 250 000 tonnes de CO2 devrait également être évité.



PARTAGER

imprimer partager par mail

Informations

Newsletter

3 fois par mois, recevez toute l'info de votre secteur : actualités, nouveaux services et produits, événements…

Je m'inscris

Archives

Dossiers de la rédaction

Produits et Services

Sélections thématiques

  • 18 septembre 2012

    Les nominés aux Grands Prix du Froid

    Sur les 33 innovations présentées, 17 ont été retenues par le Jury d'experts des Grands Prix du Froid. C'est désormais à vous, acteur du froid, d'élire les produits et les installations les plus innovantes. La Rpf, co-organisatrice de ...