Profession

Gazechim Froid a accompli son tour de France pour informer sur la réglementation

Pierre LE MERCIER | 21 février 2013 |

Pendant plus d’un mois, Gazechim Froid a organisé des réunions dans toute la France sur l’évolution réglementaire concernant les fluides frigorigènes.

Commencées le 16 janvier en région parisienne, les 12 rencontres d’information organisées par Gazechim Froid se sont achevées le 21 février à Rennes. Ce tour de France concentré sur plus d’un mois a ainsi permis au distributeur de fluides frigorigènes d’aller au-devant des professionnels du froid des régions de Nantes, Strasbourg, Marseille, Nice, Toulouse, Bordeaux, Lille, Lyon ou encore Béziers… Pour Kolia Zerguini, directeur commercial du groupe Gazechim Froid, « ces réunions étaient destinées à apporter un éclairage technique sur les problématiques liées au projet d’évolution réglementaire sur la régulation des gaz fluorés à effet de serre ».

Un panel de solutions

À cette occasion, Philippe Bonenfant, le responsable technique de Gazechim Froid, a évoqué les différents fluides frigorigènes actuels ou disponibles dans un futur plus ou moins proche. Son exposé a couvert l’ensemble des solutions envisageables sans oublier les fluides « naturels ». Lors de ce tour d’horizon, il s’est arrêté plus spécialement sur les fluides à faible GWP, en phase avec la F-Gas actuellement en cours de révision. Ce qui a permis aux participants de (re)découvrir les propriétés du R 407A (lire encadré). Ils ont ainsi eu l’opportunité d’échanger entre eux et avec les responsables de Gazechim Froid sur la manière d’appréhender les évolutions à venir. En tout, ce sont plus de 600 clients et partenaires du distributeur qui ont ainsi participé à ces réunions d’information.

R 407A : une solution pour la future réglementation

Distribué par Gazechim Froid, le R 407A n’est pas un inconnu pour les frigoristes. Disponible depuis environ 20 ans, ce fluide frigorigène a été mis au départ sur le marché par Mexichem en remplacement du R 502 (CFC). Ce mélange ternaire à base de R 32, R 125 et R 134a présente une combinaison optimisée en matière de performance, efficacité énergétique et impact environnemental. En tant que mélange zéotrope, il induit aussi un glissement de température qui à l’époque l’a marginalisé. Selon ses développeurs, il s’avère aujourd’hui parfaitement approprié pour remplacer notamment le R 404A. Avec des capacités similaires sur un large éventail d’applications, il autorise un COP beaucoup plus élevé pour un GWP de 2 107, pratiquement moitié moindre que celui du R 404A. Déjà, des enseignes britanniques comme Mark & Spencers l’ont adopté dans de nombreux magasins avec des résultats annoncés comme très satisfaisants.



PARTAGER

imprimer partager par mail

Consulter l'intégralité du dossier " Fluides frigorigènes : Faire face aux évolutions réglementaires actuelles et à venir… "

Informations

Newsletter

3 fois par mois, recevez toute l'info de votre secteur : actualités, nouveaux services et produits, événements…

Je m'inscris

Archives

Dossiers de la rédaction

Produits et Services

Sélections thématiques

  • 18 septembre 2012

    Les nominés aux Grands Prix du Froid

    Sur les 33 innovations présentées, 17 ont été retenues par le Jury d'experts des Grands Prix du Froid. C'est désormais à vous, acteur du froid, d'élire les produits et les installations les plus innovantes. La Rpf, co-organisatrice de ...