Profession

Le Cemafroid signe un protocole d’accord avec l’Inde

Pierre LE MERCIER | 5 avril 2013 |

Le Cemafroid et le National center for cold chain development (NCCD) engagent une coopération qui porte sur diverses missions relatives à la chaîne du froid en Inde.

Dans le cadre de la 2e conférence internationale IIF sur la chaîne du froid et le développement durable, les représentants indiens du NCCD  et du Cemafroid ont signé un « memorandum of understanding ». Par ce protocole d’accord, les deux organismes ont convenu de coopérer au travers de diverses missions et activités, en particulier sur les essais et vérifications des équipements, y compris la conception de laboratoires, la certification des équipements, des services et des entreprises, l’expertise et conseil, et la formation des professionnels.

La signature s’est déroulée devant des représentants du ministère de l’agriculture français et indien, des représentants de l’Ambassade d’Inde en France et des personnalités françaises de la réfrigération. Etaient ainsi présents à la tribune : M. Patrick Antoine (Président de l’AFF), Didier Coulomb (Directeur de l’IIF), Cédric Prévost (futur conseiller agricole du ministère de l’Agriculture), Philippe Vincon (co-président du groupe de travail agricole franco-indien au ministère de l’Agriculture), Gérald Cavalier (Gérant du Cemafroid), Sanjeev Chopr (Directeur NCCD), Indra Maini Pandev (Ambassadeur d’Inde en France) et Pawanexh Kholi (conseiller en chef au NCCD).

Un marché indien d’envergure

L’Inde est l’un des premiers producteurs mondiaux de nombreuses denrées alimentaires de base (lait, fruits et légumes, céréales…), et l’un des premiers exportateurs mondiaux de produits de la mer. Les besoins en termes de chaîne du froid y sont par conséquent très importants. Le taux de perte des fruits et légumes est évalué entre 35 et 40 % de la production ! La demande en technologies, infrastructures et équipements y est très forte. Le développement de la filière de la chaîne du froid est une priorité pour les autorités indiennes qui en font un secteur stratégique. Le marché indien dispose d’un fort potentiel de croissance avec un PIB qui a longtemps dépassé les 8 % ces dernières années. L’Inde fait également partie des 10 pays dont les prévisions de croissance de la consommation pour les années 2011-2015 sont les plus importants (+18 millions d’habitants/an).



PARTAGER

imprimer partager par mail

Informations

Newsletter

3 fois par mois, recevez toute l'info de votre secteur : actualités, nouveaux services et produits, événements…

Je m'inscris

Archives

Dossiers de la rédaction

Produits et Services

Sélections thématiques

  • 18 septembre 2012

    Les nominés aux Grands Prix du Froid

    Sur les 33 innovations présentées, 17 ont été retenues par le Jury d'experts des Grands Prix du Froid. C'est désormais à vous, acteur du froid, d'élire les produits et les installations les plus innovantes. La Rpf, co-organisatrice de ...