Entreprises et marchés

Victime d’un incendie, GEA Searle rassure ses clients

Pierre LE MERCIER | 14 mars 2014 |

Le fabricant d’échangeurs éteint maintenant les rumeurs suite à l’incendie qui s’est déclaré dans son usine anglaise fin février.

Dans la nuit du 26 au 27 février, un incendie s’est déclaré dans l’usine anglaise de GEA Searle à Fareham dans le Hampshire. Les sapeurs pompiers  arrivés sur place moins de 10 minutes après le déclenchement de l’alarme ont réussi à circonscrire le feu dans la matinée. Celui-ci, qui n’a fait aucune victime, s’était déclaré dans le département recherche et développement de l’usine avant de s’étendre par la toiture composée de matériaux inflammables.

Selon le directeur commercial de la marque, Richard Saunders, les dégâts matériels sont moins importants que pouvaient le laisser penser les premières estimations. 18 % des bâtiments, les plus anciens, ont brûlé, épargnant les zones de stockage et de fabrication des échangeurs. La reconstruction qui devrait coûter entre 4 à 6 millions de livres (5 à 7 millions d’euros), pris en charge par les assurances, pourrait durer entre 12 à 15 mois. Dans un communiqué, le constructeur souligne l’engagement et les efforts du personnel pour remettre l’usine en route. Moins de 24 heures après le sinistre, certaines expéditions avaient repris, selon la direction qui s’est engagée à respecter le délai de 4 à 5 semaines de livraison sur ses « petits équipements ».



PARTAGER

imprimer partager par mail

Informations

Newsletter

3 fois par mois, recevez toute l'info de votre secteur : actualités, nouveaux services et produits, événements…

Je m'inscris

Archives

Dossiers de la rédaction

Produits et Services

Sélections thématiques

  • 18 septembre 2012

    Les nominés aux Grands Prix du Froid

    Sur les 33 innovations présentées, 17 ont été retenues par le Jury d'experts des Grands Prix du Froid. C'est désormais à vous, acteur du froid, d'élire les produits et les installations les plus innovantes. La Rpf, co-organisatrice de ...