Formation

La GFF en tournée "Fluide et froid industriel"

Elise KUNTZELMANN | 16 mai 2014 |

Pour sa douzième et dernière session, la tournée GFF s’est arrêtée au CFI d’Orly le 29 avril dernier.

La tournée fluide et froid industriel de la GFF avait pour objectif de donner des réponses produits face aux enjeux environnementaux et énergétiques. Les fabricants et partenaires du distributeur se sont succédé à la tribune pour évoquer la F-Gas et les solutions mises au point pour s’y adapter au mieux.

La première session a eu lieu le 14 mars à Lille. 12 dates ont été organisées au total. « Nous avons noté un important taux de fréquentation et avons recensé plus de 60 participants en moyenne par réunion. Concernant les thèmes abordés, ils sont jugés satisfaisants, indique Jean-Michel Vallot, directeur marketing de la GFF. La formation apporte de vraies informations métier aux installateurs. Il nous paraissait important de démystifier cette nouvelle révision de la F-Gas, de mettre en perspective les solutions à court, moyen et plus long terme. De même, nous voulions aborder l’efficacité énergétique des installations ou encore les certifications énergétiques à venir. Certaines sessions se sont déroulées dans des villes de taille moyenne comme Blois, Nîmes ou Belfort, pour toucher l’ensemble des installateurs en France. Nous sommes là pour les rassurer sur les solutions alternatives, et il est à noter que nous avons rencontré à chaque session des installateurs qui emploient déjà couramment les hydrocarbures. Merci à nos partenaires sur l’opération qui se sont joints à nous pour démocratiser les nouvelles solutions techniques qui permettront d’aborder sereinement cette prochaine échéance F-Gas de 2020 ! »

 

Périodicité des contrôles d’étanchéité

Jean-Michel Vallot a également saisi l’occasion pour alerter notamment sur le changement de référentiel pour définir les seuils de contrôle, non plus basé sur la charge de l’installation en kg mais en TéqCO2 (tonne équivalent CO2) : « Ce détail va changer beaucoup de choses pour les installations fonctionnant au R 404A puisque, après conversion de TéqCO2 versus kg, les seuils sont divisés par plus de 2 ! Par conséquent, de nombreuses installations qui échappaient actuellement au contrôle annuel seront désormais concernées. Certaines d’entre elles, qui étaient soumises à une visite, passeront à 2 ou de 2 à 4, etc. C’est un impact non négligeable dans le coût d’un contrat de maintenance. »

 

L’intégralité de l’article est disponible dans le numéro 1025 de la RPF.



PARTAGER

imprimer partager par mail

Informations

Newsletter

3 fois par mois, recevez toute l'info de votre secteur : actualités, nouveaux services et produits, événements…

Je m'inscris

Archives

Dossiers de la rédaction

Produits et Services

Sélections thématiques

  • 18 septembre 2012

    Les nominés aux Grands Prix du Froid

    Sur les 33 innovations présentées, 17 ont été retenues par le Jury d'experts des Grands Prix du Froid. C'est désormais à vous, acteur du froid, d'élire les produits et les installations les plus innovantes. La Rpf, co-organisatrice de ...