Entreprises et marchés

Un générateur de coulis de glace présenté par Axima Refrigeration

Pierre LE MERCIER | 30 mai 2014 |

Conçu à partir de brevets développés par Michel Barth et Michel Leprieur, ce générateur de coulis de glace utilise la technique de « l’hydro-raclage ». Une première dévoilée à Lorient.

Le 22 mai, devant une cinquantaine d’invités, Axima Refrigeration a présenté dans ses locaux de Lorient (Morbihan) un nouveau générateur de coulis de glace.

Réalisé avec un groupe froid utilisant le fluide frigorigène naturel (NH3) et d’un frigoporteur à base d’eau et d’alcool, le générateur de coulis de glace présenté met en œuvre des échangeurs à plaques et des pompes centrifuges standards, seule la régulation est spécifique.

Il est donc à souligner que les moyens sont ceux d’un refroidissement classique. Le fonctionnement en simple refroidisseur, sans génération de cristaux de glace est envisageable selon les besoins ponctuels du process.

Il va de soi que d’autres fluides frigorigènes R134a, le CO2… ou d’autres frigoporteurs tels que  le monopropylène glycol ou le monoéthylène glycol peuvent être utilisés. Le choix du frigoporteur et la concentration en eau permet d’ajuster le niveau de température de production des cristaux.

Ce procédé permet en outre de s’exempter des générateurs de coulis de glace que l’on connaissait jusqu’ici dits « à surface raclée » dont les dimensions et les puissances sont limitées. Ce qui oblige à en installer plusieurs en parallèle pour obtenir des puissances supérieures.  

Reposant sur de la mécanique, ces équipements se révèlent également plus fragiles sur la durée.  

Ici, la puissance peut aller de 150 kW à plusieurs MégaW , précise Pascal Massard, directeur région Ouest Axima Refrigeration, en charge de ce développement.

Dans le cadre du 6e Appel à manifestation d’intérêt (AMI) du programme Total/Ademe sur l’efficacité énergétique dans l’industrie,  la filiale du groupe GDF Suez a bénéficié d’un budget global de 800 000 euros.

Avant sa commercialisation en 2015, le concept va être mis en service dans une usine agroalimentaire en Bretagne. Une Région particulièrement prometteuse pour cette technologie qui permet, grâce au  stockage de froid, d’en produire en dehors des pics de demande de puissance électrique.

Une raison aussi pour laquelle Axima envisage de développer un « smart grid » avec d’autres partenariats financiers.

 



PARTAGER

imprimer partager par mail

Informations

Newsletter

3 fois par mois, recevez toute l'info de votre secteur : actualités, nouveaux services et produits, événements…

Je m'inscris

Archives

Dossiers de la rédaction

Produits et Services

Sélections thématiques

  • 18 septembre 2012

    Les nominés aux Grands Prix du Froid

    Sur les 33 innovations présentées, 17 ont été retenues par le Jury d'experts des Grands Prix du Froid. C'est désormais à vous, acteur du froid, d'élire les produits et les installations les plus innovantes. La Rpf, co-organisatrice de ...