Réglementation

HFC : les solutions alternatives cartographiées

Elise KUNTZELMANN | 13 juin 2014 |

Destinée à donner de la visibilité aux acteurs quant aux solutions alternatives aux HFC à fort GWP, l’étude de l’AFCE, d’Uniclima et de l’Ademe est disponible dans une version enrichie. Une aide précieuse alors que vient de paraître la F-Gas.

Diffusée par l’AFCE, Uniclima et l’Ademe, l’étude intitulée « Alternatives aux HFC à fort GWP dans les applications de réfrigération et de climatisation » est à présent accessible  dans sa version mise à jour. Les trois instances souhaitent, à travers ce rapport, proposer une cartographie des solutions alternatives aux HFC actuels. « Des solutions existent sur le marché, elles ne sont pas universelles. Chaque domaine d’application doit être étudié au cas par cas », a indiqué François Heyndrickx, délégué général de l’AFCE, lors de la présentation de l’étude le 11 juin à Paris. Également financée par l’Ademe, l’AFCE et Uniclima, elle a pour objectif d’accompagner le choix d’un fluide. Elle est structurée par domaine d’application et par l’identification de 33 systèmes types. Parmi eux : la climatisation automobile, la climatisation à air, l’industrie agroalimentaire en froid, etc. L’analyse est résumée grâce à un « indicateur radar ». Cet indicateur multicritères prend en compte l’impact environnemental (GWP), la consommation énergétique, le risque sur la sécurité, le coût de la solution (hors maintenance), la disponibilité et la capacité volumétrique. Il permet de comparer les alternatives et de dégager la meilleure solution. L’étude propose ainsi 23 fiches pour une analyse par type d’application. Les solutions alternatives seront différentes pour chacune des applications et se trouvent à différents niveaux de développement et donc d’efficacité opérationnelle. Le facteur temps sera aussi important que le facteur financier. Chaque fiche est constituée de trois parties distinctes : la description du système de référence, les alternatives techniques existantes et les alternatives techniques en cours de développement.

« L’organisation de la filière a heureusement permis d’anticiper la F-Gas, a expliqué François Heyndrickx. En France, un travail a été mené très en amont sur la révision de ce règlement, un accord a été trouvé sur le principe de réduction, le soutien de la part de tous les acteurs a été fort et les contributions nombreuses dans le processus de révision. Tant que le texte n’était pas voté, il y avait des incertitudes sur ce que l’on pouvait faire ou ne pas faire. Maintenant l’industrie est rassurée car la feuille de route est définie. »

 

Impact des quotas

La mise en place des quotas, au cœur de la réglementation F-Gas, va entraîner une réduction de la mise sur le marché et de l’utilisation de tous les HFC (quotas exprimés en équivalent CO2). L’attribution des quotas sera faite par la Commission européenne au plus tard le 31 octobre 2014. Elle suscite de vives inquiétudes et des interrogations de la part de la filière quant à l’interprétation et la compréhension. La filière regrette notamment que les exigences de réductions soient plus fortes en début de période et le soient moins à l’approche de l’échéance 2030, où les 79 % devront être atteints.

Dès 2018 en tout cas, seuls 63 % des HFC pourront être mis sur le marché. Les fabricants et utilisateurs devront utiliser des alternatives à plus faible GWP. Les personnels devront se former et les textes réglementaires être adaptés en conséquence. À ce jour, les alternatives existent, mais pas dans toutes les applications, et elles ne sont pas toujours opérationnelles.

 

L’étude est téléchargeable sur le site d’Uniclima et celui de l’AFCE :

www.afce.asso.fr/



PARTAGER

imprimer partager par mail

Informations

Newsletter

3 fois par mois, recevez toute l'info de votre secteur : actualités, nouveaux services et produits, événements…

Je m'inscris

Archives

Dossiers de la rédaction

Produits et Services

Sélections thématiques

  • 18 septembre 2012

    Les nominés aux Grands Prix du Froid

    Sur les 33 innovations présentées, 17 ont été retenues par le Jury d'experts des Grands Prix du Froid. C'est désormais à vous, acteur du froid, d'élire les produits et les installations les plus innovantes. La Rpf, co-organisatrice de ...