Profession

Le Syneg lance un nouveau dispositif DEEE et coopère avec GrDF

Pierre LE MERCIER | 27 juin 2014 |

Le Syneg crée le label Valo Resto Pro et cherche à revaloriser le gaz naturel. Sa charte professionnelle est aussi réactualisée.

À l’occasion de son assemblée générale le 19 juin à Paris, le Syndicat national de l’équipement des grandes cuisines a présenté le label Valo Resto Pro. Elaboré avec Ecologic, ce dispositif se veut en premier lieu un guichet unique de collecte et de recyclage des déchets d’équipements électriques et électroniques (DEEE). Mais pas que… Il devrait s’élargir prochainement aux déchets de chantier et d’ameublement (DEA). Comme l’explique Pierre-Alain Augagneur, président du Syneg, il se veut aussi un « label d’identification collectif reconnu de toute une filière en faveur de la préservation de l’environnement ». Pour les DEEE, il prend donc le relais du dispositif individuel mutualisé mis en place par le syndicat en 2007 qui se devait d’évoluer avec les nouvelles réglementations. Valo Resto Pro est soutenu par UniCPro, le Cinov (les Restauconcepteurs), FCSI et par Restau’Co, le nouveau réseau en restauration collective en gestion directe (*). Le SNRC devrait suivre. Le Snefcca de son côté étudie plus précisément l’accord avant de s’engager. L’organisation du dispositif  (collecte sur site, points d’apport volontaire et points de collecte installateurs) va être rodée sur les six prochains mois et devrait être totalement opérationnelle au 1erjanvier 2015.  Une commission dédiée à l’animation du dispositif  a été créée. Elle regroupe les producteurs et les organismes qui y auront adhéré. La commission mesurera notamment l’efficacité du dispositif.

Pour défendre le gaz…  

Le partenariat technique conclu avec GrDF vise à valoriser et même défendre le gaz naturel qui, ces dernières années, avait « perdu pied » sur ce marché. Et ceci alors même que les nouvelles réglementations européennes en matière d’éco-conception risquent de l’écarter des cuisines professionnelles. Le partenariat prend notamment en compte la normalisation, la formation, et la maintenance. Dans un premier temps, il se concrétise par le recensement de tous les  équipements fonctionnant au gaz naturel avec la (re)création d’un laboratoire (à Saint Denis à la sortie de Paris) où leur efficacité pourra y être validée. Ces travaux ne manqueront pas de déboucher sur de la R&D soulignent les parties prenantes.

Une charte réactualisée

La charte du Syneg en place depuis 9 ans adopte la responsabilité sociétale des entreprises (RSE) qui intègre  les domaines de l’environnement, des droits sociaux, des achats et des relations avec l’ensemble de la filière. Désormais y sont ainsi clairement inscrits, par exemple, le respect du savoir-faire et de la propriété intellectuelle. Au cours  de l’AG, Pierre-André Doucet, secrétaire général du syndicat depuis décembre 2013, a évoqué la préparation d’un guide de la maintenance préventive avec le concours du Cetim. Destiné aux gestionnaires d’équipements de cuisines professionnelles, aux prescripteurs et aux bureaux d’études, il doit  paraître début 2015. À noter enfin que le guide technique édité depuis 20 ans sera réactualisé à l’occasion d’Equip’Hotel en novembre.



PARTAGER

imprimer partager par mail

Informations

Newsletter

3 fois par mois, recevez toute l'info de votre secteur : actualités, nouveaux services et produits, événements…

Je m'inscris

Archives

Dossiers de la rédaction

Produits et Services

Sélections thématiques

  • 18 septembre 2012

    Les nominés aux Grands Prix du Froid

    Sur les 33 innovations présentées, 17 ont été retenues par le Jury d'experts des Grands Prix du Froid. C'est désormais à vous, acteur du froid, d'élire les produits et les installations les plus innovantes. La Rpf, co-organisatrice de ...