Formation

WorldSkills 2015 : l’excellence à défaut du podium pour le frigoriste français

Elise KUNTZELMANN | 4 septembre 2015 |

WorldSkills São Paulo 2015 s’est achevé dimanche 16 août soir au gymnase Ibirapuera. Notre jeune frigoriste Rémy Dalet en est revenu décoré d’un médaillon d’excellence.

L’Équipe de France des Métiers, composée de 45 jeunes filles et garçons âgés de 18 à 22 ans, a remporté 9 médailles et 18 médaillons d’excellence. Michel Guisembert, président de WorldSkills France, se réjouit du résultat français : « Avec 9 médailles (2 d’or, 4 d’argent et 3 de bronze), ainsi que 18 médaillons d’excellence, la France améliore son palmarès de WorldSkills Leipzig 2013 d’une médaille et de deux médaillons d’excellence. Au total, 27 métiers sur les 40 dans lesquels nous concourions ont été récompensés, soit presque les trois quarts. »

En réfrigération technique, catégorie notamment visée par ces propos, ils étaient 26 candidats au total. La médaille d’or a été raflée par le candidat taïwanais. Le Chinois et le Britannique ont eu chacun une médaille d’argent. L’Américain et le Canadien une médaille de bronze. Rémy Dalet est arrivé 11e et a décroché un médaillon d’excellence ainsi que dix autres candidats. « Si l’on raisonne à l’échelle européenne je termine deuxième, mais sur le concours je termine onzième, constate-t-il. Le podium était pourtant facilement accessible mais j’ai fait quelques erreurs bêtes qui ne m’ont pas permis d’y monter. La notation a été modifiée entre-temps, donc nous n’avons pas non plus eu connaissance de tous les points. Je ne savais donc pas forcément sur quoi miser. J’ai eu quelques points en moins parce que ma cintreuse a légèrement marqué le tube ou encore parce que j’ai retiré une étiquette que je trouvais disgracieuse… Je travaillais en outre avec un matériel dont je n’avais pas connaissance avant d’arriver sur le concours, car nous n’avons pas trouvé d’équivalents. »

Globalement, Rémy Dalet se dit satisfait de l’expérience, bien qu’il regrette le podium. « Si l’on regarde le concours dans sa globalité, j’ai quand même réussi à faire fonctionner la patinoire et à trouver la panne sur la climatisation. J’ai fait le travail, mais c’est vrai que j’ai perdu des points qui m’ont coûté le podium. » Comme le confirme d’ailleurs Samir Ben Youssef, coach et référent CFI Orly : « Je suis très content que Rémy ait obtenu un médaillon d’excellence car cela récompense son niveau de travail, mais je sais aussi qu’il est très déçu car nous visions l’or. »

Retrouver l'intégralité de cet article dans le numéro de septembre de La Rpf.



PARTAGER

imprimer partager par mail

Informations

Newsletter

3 fois par mois, recevez toute l'info de votre secteur : actualités, nouveaux services et produits, événements…

Je m'inscris

Archives

Dossiers de la rédaction

Produits et Services

Sélections thématiques

  • 18 septembre 2012

    Les nominés aux Grands Prix du Froid

    Sur les 33 innovations présentées, 17 ont été retenues par le Jury d'experts des Grands Prix du Froid. C'est désormais à vous, acteur du froid, d'élire les produits et les installations les plus innovantes. La Rpf, co-organisatrice de ...