Entreprises et marchés

Une première vitrine réfrigérée au CO2 pour la supérette Biocoop21 à Paris

Pierre Le Mercier | 6 novembre 2015 |

Annoncé comme une première en Europe, le groupe logé 100 % CO2 de Sanden alimente un meuble de vente en froid positif d’une supérette parisienne.

Biocoop, premier réseau de magasins bio et équitables en France, vient d’ouvrir ce 4 novembre un magasin éphémère dans le 10e arrondissement de Paris(*). Cette supérette, qui fermera le 30 décembre, fait écho à la COP 21 qui se tiendra à Paris et en profite pour accoler cet événement à son nom.

La boutique de 65 m2 est dotée d’une vitrine en froid positif de marque Hauser dotée d’un groupe logé 100 % CO2 de Sanden. Le groupe japonais revendique ainsi une première en Europe qui marque du même coup le lancement de sa gamme dédiée au froid commercial sur le vieux continent. « Ce lancement répond à une volonté double : celle de combiner la protection de l’environnement à la création d’emplois locaux dans notre usine bretonne de Tinténiac », souligne Olivier Campy, directeur général de Sanden Environmental Solutions. La vitrine installée dans le magasin parisien possède un groupe air/air d’une puissance frigorifique de 3,6 kW pour un régime de 0 °C / + 32 °C avec une charge de CO2 inférieur à 1 kg. Le compresseur scroll Inverter de marque Sanden est conçu pour supporter une pression de service jusqu’à 140 bar, à l’exemple des équipements qui sont montés sur les pompes à chaleur du fabricant. Le groupe japonais revendique ainsi, avec plus d'un million de compresseurs CO2 produits par an, la place de leader mondial sur cette technologie. En froid commercial, selon le constructeur, « ces solutions techniques, distribuées au Japon depuis 2013, présentent des gains énergétiques a minima de 20 % sur l’ensemble du magasin en comparaison aux solutions HFC les plus performantes ». La gamme CO2 de Sanden se compose d’unités extérieures de condensation et de groupe logés air/air ou eau/air pour des puissances à  partir de 2 kW en froid négatif et jusqu’à 10 kW en froid positif.

Sanden fait de la France la tête de pont de son développement européen dans le froid commercial axé essentiellement sur le CO2. Ce fluide frigorigène est présenté non seulement comme une alternative aux HFC, notamment R 404A, dans le cadre de la réglementation F-Gas mais aussi aux hydrocarbures. Le CO2 affichant, selon le constructeur, un rendement plus intéressant et surtout une plus grande sécurité du fait de son absence d’inflammabilité.

De son côté, Olivier Drot, exploitant du Biocoop21 et d’un autre magasin parisien, apprécie ce froid « écologique ». D’autant que le groupe est très silencieux, précise-t-il. De nouvelles vitrines avec groupe CO2 pourraient être prochainement installées dans les autres points de vente de la coopérative qui négocie actuellement avec Sanden. La France n’est-elle pas le pays où le provisoire dure souvent très longtemps...

 



PARTAGER

imprimer partager par mail

Plus de Photos

La boutique valorise le groupe CO2 dans sa communication sur le point de vente. Photo : La Rpf.

Biocoop21 est ouvert jusqu'au 30 décembre 2015. Photo : La Rpf

Informations

Newsletter

3 fois par mois, recevez toute l'info de votre secteur : actualités, nouveaux services et produits, événements…

Je m'inscris

Archives

Dossiers de la rédaction

Produits et Services

Sélections thématiques

  • 18 septembre 2012

    Les nominés aux Grands Prix du Froid

    Sur les 33 innovations présentées, 17 ont été retenues par le Jury d'experts des Grands Prix du Froid. C'est désormais à vous, acteur du froid, d'élire les produits et les installations les plus innovantes. La Rpf, co-organisatrice de ...