Archive

ENTREPOSAGE FRIGORIFIQUE

UN REMPLACEMENT DE R 22 SOUTENU PAR L'ADEME ET L'EUROPE

| 1 janvier 2014 | La Rpf n° 1022

Conseillée par Afconsulting, la société Somatref en Région Paca a investi dans une cascade R 134a/CO2 fonctionnant en régime noyé. Son caractère innovant et performant lui ont permis de bénéficier d'aides financières. Explications.



L'installation permet une économie d'énergie de 22%



La société Somatref présente dans l'entreposage frigorifique depuis 1975, a une capacité de stockage de 36 000 m3 en froid négatif (-21°C), de 4 000 m3 en dry et 1 000 m2 de quais à température contrôlée (+2/+6). Implantée dans la zone industrielle de Vitrolles, la société bénéficie d'une situation géographique stratégique. De part sa proximité des ports, Somatref propose de l'entreposage sous douane de conteneurs et camions à l'import comme à l'export. Pilotée par une équipe compétente et dynamique, Somatref propose un service de qualité sur mesure. L'entrepôt fonctionnait jusqu'ici au R 22 en recirculation par pompes sur condenseur évaporatif et au R 404a en détente directe et condensation à air.

En 2012 la société a dû faire face au remplacement d'une partie de ses instalalations fonctionnant au R22 (HCFC visé par le règlement européen N° 2037/2000 du 29 juin 2000.). Dans un contexte particulier de concurrence et de ralentissement économique, la directrice et propriétaire de Somatref, Agnès Pironti, a souhaité envisager toutes les solutions possibles afin de pénaliser au minimum son activité.

Elle a fait appel à un consultant, la société Afconsulting, pour une étude de faisabilité qui lui permettrait de connaître les solutions envisageables, leur investissement, coût d'exploitation, l'impact des travaux et l'impact environnemental.

L'étude de faisabilité a présenté différentes solutions allant du simple drop-in au remplacement complet des équipements. Les solutions, du drop in 422D (Isceon MO29) à la cascade NH3/CO2 en passant par le retrofit au R507, présentaient sur 10 ans :

- Des différences de coûts de 120 000 euros à 450 000 euros.

- Des différences de consommation de 710 000 kWh à 1 630 000 kWh annuels.

- Des différences de maintenance de 12 000 à 27 000 euros/annuels (mécanique, préventif, curatif, fluide + éventuelle taxe).

- Des impacts sur l'environnement de 1 100 TéqCO2 à 11 200 TéqCO2.

À la lecture des éléments de l'étude il lui est apparu que la solution neuve était la plus ''intelligente'' à mettre en oeuvre mais avec un coût d'investissement considérable. Devant l'ensemble des éléments et contraintes du site, il a été retenu la solution neuve mixte cascade R 134a/CO2.

Une première dans le secteur

Pour la toute première fois en entreposage frigorifique, la solution technique proposée par le consultant et mise en oeuvre par Axima Réfrigération à Aubagne a consisté dans la mise en place d'une cascade directe R134/CO2 avec une distribution de fluide frigorigène pompé et dégivrage par gaz chauds. La particularité étant le fonctionnement en régime « noyé » de l'évapo-condenseur CO2/R 134a.

Cette solution sur 10 ans d'exploitation (investissement compris) représentait un surcoût de 200 000 euros par rapport à un (impossible) prolongement de vie du R 22 et une économie de 300 000 euros par rapport à l'investissement le plus réduit.

Afconsulting a proposé d'entreprendre des démarches auprès de l'Ademe, de la Région et de l'Europe pour trouver des accompagnements à la mise en place de cette solution. Devant le caractère innovant et performant de celle-ci, un accompagnement financier a été obtenu.

Par rapport à son installation d'origine au R22, ce choix lui a permis d'envisager des économies substantielles et notamment une économie d'énergie de 22 % avec une réduction de son empreinte carbonne. Le retour sur investissement sera de 8 ans.

Depuis 1 an et demi d'exploitation, les relevés de performance requis par le financement Ademe/Région et Feder (fonds européens de développement régional), ont révélé une économie d'énergie de l'ordre de 25%. L'économie d'eau et de produits de traitement est de 100 % (le condenseur évaporatif ayant été supprimé). De plus, on peut constater une excellente stabilité des températures intégrant les pics de dégivrage.

La société Somatref peut aujourd'hui se concentrer sur son coeur de métier ayant réussi à transformer un investissement contraint (remplacement réglementaire du R 22) en investissement industriel rentable. Elle a entrepris une démarche ISO 50001 pour pérenniser les performances de ses installations et envisager un plan d'amélioration énergétique complémentaire.

Dans le cadre de son développement, Somatref vient d'acquérir une nouvelle plate-forme de stockage de 20 000 m3 en négatif et 9 000 m3 en positif où elle vient d'entreprendre des travaux pour la mise en place d'une installation cascade au CO2 avec dégivrage par glycol chaud.

Sur l'ensemble des installations frigorifiques, les performances et les charges de fluides frigorigènes ont été particulièrement optimisées. Un ensemble d'aménagements ont été intégrés : mise en place de variation de vitesse sur les compresseurs CO2 et R 134a, HP et BP flottantes, évaporateurs à très faible delta T, récupération de chaleur pour le dégivrage, condenseur à air à haute performance, système de comptage et de télégestion, programmation horaire, moteurs performants, formation d'un « homme énergie » dans l'entreprise ...

FICHE TECHNIQUE

Maître d'ouvrage : Somatref - Vitrolles (13).

Maître d'oeuvre : Vincent Rivet, cogérant Afconsulting, 69450 Saint-Cyr-au-Mont d'or

Installateur : Axima Réfrigération France (groupe GDF-Suez), Service & Applications Industrielles. Aubagne.

Organisme : -Pôle entreprise ADEME Paca à Marseille - Service Energie Climat Air Région Paca à Marseille (13).

Unité préfabriquée : Erefic à Saint-Herblain (44)




À noter

- Au-delà de l'accompagnement financier Ademe/Région/Feder, un accompagnement technique à l'étude a été possible grâce aux M.T.D. (meilleurs techniques disponibles) diffusées par l'Ademe.

- Les installations sont prévues pour reprendre les chambres froides annexes fonctionnant au R 404a dans la perspective d'évolution de la réglementation européenne et de la mise en place des taxes sur les fluides frigorigènes.

- Sur le deuxième entrepôt, la valorisation des Certificats d'économies d'énergie (CEE) dans le cadre de l'obtention de l'ISO 50001 permettra un accompagnement financier qui remplacera l'accompagnement de l'Ademe/Région/Feder pour conserver des retours sur investissements cohérents dans le cadre des activités de l'entreprise.

- Les travaux ont été réalisés de janvier à fin mars 2013 avec un basculement progressif des évaporateurs des chambres froides sans aucune interruption de l'activité de l'entreprise. L'installation a été assemblée sur site à partir de composants préassemblés.



Informations

Newsletter

3 fois par mois, recevez toute l'info de votre secteur : actualités, nouveaux services et produits, événements…

Je m'inscris

Actualités

Dossiers de la rédaction

Produits et Services